14 JUILLET 2018-ÉCHEC HISTORIQUE POUR L’EXTRÊME-DROITE DEVANT LE PARLEMENT CANADIEN À OTTAWA!!!

Encore une fois, l’extrême-droite a réussi à s’organiser un échec lamentable devant le Parlement canadien le 14 juillet 2018. Après le titanic de La Meute, des SA  et de ID de l’ex-grand dragon du KKK à Montréal pour célébrer la fête du Canada à Montréal, c’est au tour de la Canadian Combat Coalition (CCC) de sombrer lors du 14 juillet pour célébrer la fête de la France devant le Parlement à Ottawa. Moins de 125 personnes, principalement des SA et des membres d’ID venus de Québec, ont participé à cet échec titanesque.

UNE MANIFESTATION PRÉVUE DEPUIS 3 MOIS!

Comme nous l’avions souligné, le cheuf des SA a lancé l’appel à ses troupes de se mobiliser dès le lendemain de l’échec de Montréal, le 1er juillet dernier.

Toutefois, le groupe des CCC avait lancé l’appel le 15 avril dernier! On nous a promis un moment historique, comme on peut le lire sur l’annonce de l’événement;

CANADIANS FOR CANADA RALLY – JULY14 & 15,, 2018 – 12pm to 3pm. This rally is to express our discontent with our present government. This Prime Minister does not represent Canadian values and culture. The evidence is overwhelming! We, as true Canadian Patriots must stand together in solidarity for the greater good of Canada. Be part of this history making event!
This needs to be the largest rally that Canada has ever seen!

We need your help to make it happen!

Malgré les appels répétés, la mobilisation ne s’est jamais concrétisée. Il y a bien eu notre nazi de service du Front Nationaliste canadien (NFC) qui a voulu participer à la fête.

Mais, sa véritable nature, un peu flamboyante même pour les autres groupes de l’extrême-droite, a semé la zizanie de peur d’être trop ouvertement nazi.

On l’a écarté pour sauver la face, mais, il a si peu de membres que cela n’a pas eu d’impact sur la « mobilisation »,

10 HEURES DE ROUTE POUR CELA?

Malgré la parade des membres des SA et de ID, sous la direction d’ET, le constat était navrant.

Il y a bien eu une mini tribune, des discours. Les groupes ont tenté de camoufler le tout en une manifestation contre les politiques du gouvernement canadien. Mais, à l’exemple du leader de l’Alliance Citoyenne du Canada (NCA), on a vite changer de registre. Comme il le soulignait, « imaginer qu’il y a 43 député(es) au Parlement qui ne sont pas nés au Canada- c’est inadmissible » et poursuivre  » il faut retirer la motion M-103 contre l’islamophobie et zéro immigration ». On constate que, malgré le nombre dérisoire de personnes pour 8 groupes participants, on a continué un discours raciste et islamophobe.

Même ET, le cheuf des SA a déclaré PATHÉTIQUE la mobilisation.

Malgré ces nombreux échecs, il faut continuer de surveiller cette mouvance brunâtre qui, à la suite de ces échecs répétés, est à bâtir sa rage contre la population. Il faut demeurer vigilant, surtout avec tous les facteurs externes qui contribuent à leur radicalisation.

 

Photos Le Troupeau, facebook.

 

Publicités

MANIFESTATION DU FPQ 1er JUILLET- PROVOCATIONS ET INTIMIDATION AU COEUR DU VILLAGE GAI DE MONTRÉAL

Le dimanche, 1er juillet 2018, le pseudo-Front Patriotique du Québec, avec les carrés bleus et Qc Libre en action a organisé une marche pour la « République ». Environ 75 personnes ont participé à cette marche, débutant au Carré St-Louis pour se terminer au Pied du Courant. Une très faible mobilisation pour le nombre incalculable de groupuscules représentés. Il faut dire que la direction du FPQ était en furie que la Meute et les SA organisent une marche au même moment.

Comme le soulignait la direction du FPQ;

 la 6e édition en 6 ans de cet événement qui est en ligne depuis le 27 décembre dernier), il est également fort déplorable de constater qu’une organisation quelconque organise un événement parallèle : ç’a aura toujours pour effet d’altérer la participation autant à un des événements qu’à l’autre. Nous efforçons nos énergies contre la division de quelconque façon, donc UNISSONS nos efforts collectifs.

Comme on le constate, le FPQ ne condamne pas la manifestation de l’extrême-droite mais l’invite bien plus à faire un mouvement UNI, de nationalistes identitaires blancs. Ils ont quand même réussi à rallier la Milice du III%-Commando franco-québécois et les ex ou, pour certains, membres des SA, réunis sous la direction de John Hexx dans le Qc libre en action. Il s’agit de membres et d’ex-membres des SA, qui continuent de suivre des directives de JUG, leader déchu des SA. On a même eu la présence de l’obscur Jeunesse Patriotique du Qc, de mêmé Rivard et d’un membre de la Coalition de Combat Canadien (CCC), associé  au WCAI (Coalition mondiale contre l’Islam) venu de son Alberta lointaine pour faire une couverture web bilingue de ce regroupement!

Et, pour finir le tout, photo de groupe avec Proulx et les sbires de la Milice du III%

En fait, pour l’extrême-droite NATIONALISTE, on peut faire un copier-coller des photos de leur participation à la manifestation contre les migrants du 19 mai dernier à Lacolle;

Ou encore, de leur participation à la manifestation raciste de Faith Goldy, toujours sur le Chemin Roxham à Lacolle le 3 juin dernier. Même si la direction du FPQ a dénoncé le caractère CANADIAN, Qc Libre en Action et la Milice du III%-commando franco-québécois étaient sur les lieux. Un de ses membres, P.Dion, routier du nord-de-l’ile-de Montréal, y avait organisé un autobus. Il avait même apporter ses 2 blocs de béton pour bâtir un MUR À LA FONTIÈRE, comme son idole TRUMP.

UNE MARCHE DE PROVOCATION ET D’INSULTES AU COEUR DU VILLAGE GAI DE MONTRÉAL

Les membres de cette manifestation avaient été prévenus par leurs dirigeants;

*Avis : Aucun message haineux, raciste, xénophobe, extrémiste, bref anti-patriotique, ne seront tolérés lors de cet événement!!! Il en va de même pour les tenues, emblèmes, slogans, bannières d’organisation à caractère identitaire qui n’ont rien à voir avec cette marche patriotique : L’INDÉPENDANCE AVANT TOUT!!! GSP (Groupe Sécurité Patriotique) sera présent afin d’assurer la sécurité des marcheurs, de promulguer les premiers soins envers ceux et celles qui en auraient besoin et également de faire respecter le but et le bon déroulement de l’événement!!! 🙂

Pourtant, grâce à l’aimable ballado-diffusion de la marche par P.Dion, on s’est vite rendu-compte que le message n’a pas été suivi. On a lancé, régulièrement, des insultes aux personnes de minorités visibles (« retourne chez vous »). On a également lancé des insultes aux membres de la communauté LGBTQ, comme ( » rentrez les tapettes »). C’est que Dion et ses sbires ont demandé, avec véhémence, « T’est-tu fier de TON Québec, hostie » aux passants. Car, la marche s’est déroulé en plein coeur du Village Gai de Montréal, sur la rue Ste-Catherine. La rue était le théâtre de l’exposition de rue inclusive Montréal en Arts.

Au Parc de l’Espoir, lieu hautement symbolique de la communauté LGBTQ, on a vu Dion et ses sbires apostrophé un homme, tricotant paisiblement, ‘Es-tu fier de TON Québec ». N’ayant pas de réponses, ses sbires se sont montrés plus insistant en approchant l’individu pour finalement entendre un petit oui, ce qui a permis de calmer ses ardents défenseurs de la foi Nationale!

Le Parc de l’Espoir est un lieu historique. Le Mouvement ACT-UP y a tenu de nombreux rassemblements en commémoration des victimes du SIDA/VIH dans les années 90. En 2016, un immense regroupement populaire s’y est tenu pour commémorer la Mémoire des 50 victimes de l’attentat homophobe, lesbophobe et transphobe dans le bar PULSE à Orlando en Floride le 12 juin 2016!

On se demande, enfin, comment l’arrondissement Ville-Marie, la Société de Développement du Village ainsi que les policiers du Poste de Quartier 22 à Montréal, ont pu accorder un permis et un tel parcours pour des intolérants de la sorte. C’est vraiment honteux d’avoir permis un tel parcours, considérant la nécessité de lutter contre l’intolérance et la haine envers tous et toutes mais particulièrement de la communauté LGBTQ!

LES INSULTES CONTRE LES MINORITÉS, LES TRAVAILLEURS,bref tout le monde

Mais, notre P. Dion n’avait pas terminé ses commentaires.

Après avoir dénoncé la faible mobilisation, il s’est lancé dans une pluie d’insultes contre les Québécois. « J’ai honte de vous autres, vous avez peur de défendre VOTRE Québec ». Par la suite, il s’est lancé contre les travailleurs, particulièrement les travailleurs de la construction au Québec. ‘Vous êtes tous des lâches les travailleurs. Surtout, les gars de la construction, vous êtes des vrais lâches, plus occupé par vos BBQ que votre avenir »

On peut facilement imaginer les discussions de chantier dans le secteur de Terrebonne cette semaine et pas sûr que Rambo Gauthier soit bien fier.

LA MEUTE EST ENCERCLÉE! LA MEUTE EST ENCERCLÉE!

Après un appel des membres de La Meute, certains des membres des SA ont pris le métro pour aller prêter main forte à leurs collègues. Ce qui explique que moins de 60 personnes étaient encore présents à la fin de cette marche symbolique.

Pendant ce temps, Carl Fleury de la CCC, de WCAI et proche du chapitre albertain de la Milice du III%, a tenté d’intimider un caméraman de CTV news à la fin de la marche. Avec un ton inquisiteur, il lui a demandé ‘T’es qui toé? », pour conclure « CTV, ok, cela a besoin d’être bon, on va te watcher à soir »!!!!

En terminant, le nouveau membre du conseil de direction du FPQ, John Hexx, a remerçié les 200(???) patriotes et déplorer l’absence de couverture médiatique de cette marche!!!! Il en a profité pour mettre en ligne, le rassemblement prévu en 2019!!!!!

LE SOUTIEN TACITE À CETTE MANIFESTATION

La Société St-Jean-Baptiste de Montréal (SSJB-MTL) a fait la promotion cette marche sur son Agenda indépendantiste pendant plusieurs semaines. Les groupuscules des forums de discussion de l’extrême-droite ont amplement diffusé le même message. On se demande POURQUOI la SSJB-MTL fait la promotion d’un tel regroupement? En fait, le FPQ n’a jamais caché le nom des principaux groupes de cette marche.

L’équipe d’administration toute entière du FRONT PATRIOTIQUE DU QUÉBEC tient à dire un immense MERCI et nos salutations les plus sincères aux groupes qui appuient, collaborent et participeront avec le FPQ et le MOUVEMENT POPULAIRE SOUVERAINISTE LE CARRÉ BLEU à la Marche du 1er juillet au Carré Saint-Louis, à Montréal ,à 13h00! Bienvenue aux groupes LE QUÉBEC LIBRE EN ACTION, LES LEADERS DU QUÉBEC, LAICITÉ QUÉBEC, POUR UN QUÉBEC LIBRE, L’ASSEMBLÉE DES PATRIOTES DE L’AMÉRIQUE FRANÇAISE, GSP (GROUPE SÉCURITÉ PATRIOTIQUE)

En fait, cela fait plusieurs mois que le site de la SSJB-MTL fait la promotion des actions de ces groupuscules Identitaires!

MAIS L’HISTOIRE NE S’ARRÊTE PAS LÀ!

En fait, dans les heures qui ont suivi les 2 marches, P.Dion a lancé un appel à condamner une présumée agression de la part d' »un commando de Québec Solidaire???? » qui auraient sauvagement attaqué des membres des Premières Nations dans les rues de Montréal!!!!

Le message a ensuite été circulé par S. Chabot de la Meute sur les réseaux sociaux. Mais, cette FAKE NEWS était complètement fausse et n’a heureusement pas eu de suites fâcheuses. Même la direction de La Meute et Sirois des SA, ont reconnu que cela était un FAKE NEWS. En fait, on avait mis des photos d’une victime d’une agression homophobe au Festival western de St-Tite en 2015, d’une femme battue par son ex-mari en Angleterre et d’un journaliste syrien battu par des gardes frontaliers de la Turquie en 2015!!!!

Mais, cela n’a pas arrêté les menaces de déferler sur les réseaux sociaux, comme on peut le constater ici;

DIVISÉ MAIS TOUJOURS ENSEMBLE

Malgré les hauts cris contre la manifestation de La Meute/SA tenue au même moment, cela n’a pas empêché le leader québécois des SA à se joindre à la manifestation du groupe de Carl Fleury de la Coalition de Combat Canadien (CCC), présents avec le FPQ, pour une marche de l’extrême-droite sur la Colline Parlementaire d’Ottawa, le samedi 14 juillet prochain!

 

Cela nous montre bien que les groupuscules d’extrême-droite s’UNISSENT malgré leurs différences dans leur objectif commun de promouvoir la haine, l’intolérance et le racisme dans nos villes. Nous ne sommes pas certains que cette manifestation aura bel et bien lieu, les CCC sont des maîtres des FAKE NEWS et même des FAKE MANIFESTATIONS. Il faudra leur poser une question, qui revient à TOUTES les manifestations de l’extrême-droite. Pourquoi vous demander à vos membres de ne pas scander des slogans racistes, haineux lors des marches? On croit que vous connaissez bien la nature de vos actions et votre membership. Poser la question c’est y répondre! Ils veulent présenter une face RESPECTABLE devant les médias pour mieux cacher la véritable nature de leurs visions, programmes et actions.

 

Gardons l’oeil ouvert et restons vigilants.

 

Photo Facebook, twitter, militantes, le troupeau et d’un article sur le site de Xavier Camus.

L’autre manif de l’extrême-droite, dimanche dernier à Montréal

 

 

 

ÉCHEC HISTORIQUE POUR L’EXTRÊME-DROITE À MONTRÉAL LE 1er JUILLET 2018- L’ex-grand dragon du KKK y participe en coulisse!

Malgré une chaleur accablante, avec un soleil de plomb et près d’un facteur humidex de 42 celsius, plus de 300 personnes ont manifesté contre l’extrême-droite au centre-ville de Montréal.  Des représentants de divers groupes politiques (IWW, QS et du PCR), de groupes antifascistes, de membres de la communauté LGBTQ, de membres de Solidarité sans frontières, de groupes minoritaires ainsi que des Premières Nations ont organisé un rassemblement Place Valois dans l’est de Montréal.

Le groupe Wolfpack Street Patrol, un groupe d’activistes venant en appui aux SDF des diverses communautés autochtones de Montréal, y a pris part. Comme leurs chapitres ailleurs au Canada, ils sont venus dénoncer les groupes racistes et haineux actifs au pays. Ils ont souvent confrontés les patrouilles des Soldats d’Odin contre les réfugiés, particulièrement dans l’Ouest canadien.

FAIRE BARRAGE À L’EXTRÊME-DROITE AU CENTRE-VILLE

La mobilisation populaire a pris le métro pour manifester contre la présence des groupes de l’extrême-droite de La Meute, des SA et des quelques membres d’Indépendance Day (ID) réunis dans l’atrium avec leurs autobus devant les bureaux d’Immigration Canada(ainsi que certains bureaux du Service canadien de renseignement et de sécurité (SCRS) du fédéral.

La coalition brunâtre avait promis une MANIFESTATION HISTORIQUE. Un échec total, alors que les membres de l’extrême-droite ont passé 3 heures, encerclés par deux groupes de la mobilisation populaire et protégés par les Services de la Police de la Ville de Montréal.

Plusieurs avaient parcouru des centaines de kilomètres en autobus pour ce Happening dit historique. En fait, la majorité venaient de la région de Québec ( plus de 6 heures de route) et de la région du Saguenay ( plus de 9 heures de route). Comme le claironnait les SA,  on vient prendre d’assaut l’incubateur de l’extrême-gauche!!! Tout au plus, une centaine de membres de La Meute, environ 40 SA et moins de dix membres d’ID. Les FQS et Atalante, ainsi que les Soldats d’Odin brillaient par leur absence. Certains ex-membres des SA, alarmés par les appels à l’aide de La Meute au téléphone, ont quitté la manifestation du FPQ (nous y reviendrons) pour tenter de briser le barrage!!!!

Comme le soulignait un militant antiraciste, LA MEUTE EST DEVENU UNE LIGUE DE GARAGE. Il faut se rappeler que l’an dernier, ils avaient passé 5 heures dans un garage souterrain avant d’émerger, alors qu’ils ont sortis après 3 heures pour retourner dans leur tanière.

Face au mur populaire, les gens de La Meute et des SA scandaient, on est le peuple alors que leurs leaders étaient perplexes, le moment d’un petit caucus avec la Police, à l’air climatisé.

PAS DE LIEN AVEC WALKYRIE, LE KKK POUR LA MEUTE?????

Alors que le second de La Meute a affirmé sur les ondes de CTV, en anglais bien sûr, que Walkyrie Larocque, ex-grand dragon de l’Empire Invisible du KKK, n’est pas membre de La Meute et qu’ils n’ont pas de lien avec lui, la réalité montre autre chose. Walkyrie Larocque est un des dirigeants d’Independance Day (ID), invité par le cheuf de La Meute à se joindre au groupe.

Pendant ce temps, Walkyrie Larocque s’est placé sous la protection des sbires de la Garde de La Meute et des membres des SFSA, derrière la protection policière.

Avec sa casquette, ses verres fumées et son drapeau d’ID derrière un sbire de La Meute!

Walkyrie, à la maison en 2016 avec son tatouage de La Meute ( il en a plusieurs autres)

Dès que les caméras ont fait présence au sein du pack, il a subtilement entré, à l’air climatisé de l’Atrium, pour laisser une de ses kkkamarades représenté le groupe publiquement! Par la suite, il s’est glissé dans l’autobus des SA pour rentrer à Québec.

UN ÉCHEC LAMENTABLE POUR LA MEUTE 

Promis comme la plus grande manifestation de l’histoire, il faut reconnaître un lamentable échec. Si on peut évaluer le nombre moins important que prévu dans les rangs de la mobilisation populaire contre l’extrême-droite par le long week-end et la canicule, pour LA MEUTE, c’était LE MOMENT.

Le lendemain, le cheuf a donné un entrevue à Magnan de Poste de Veille. Ses propos jugés trop mous ont alors été dénoncés par la Fédération des Québécois de Souche (FQS). Encore une fois, le don de se faire des amis n’est pas l’une des qualités de cette direction de la Meute. Les SA ont tenté de se féliciter, tout en déplorant le manque d’effectifs!!!!

UNE VÉRITABLE VENTE DE GARAGE

La Meute, comme toute entreprise, génère des fonds au sein de ses actionnaires (membres). Dans le passé, Brouillette vendait les pancartes à 8$/ pièce pour les membres. Mais, compte-tenu du MOMENT HISTORIQUE, il a changé sa politique;


MANIF DU 1 JUILLET, PANCARTES GRATUITES

Le Conseil de la Meute a décidé de fournir gratuitement les pancartes pour la manifestation du 1 juillet 2018 à Montréal aux membres de la Meute qui seront identifiés avec un vêtement de la Meute. Il y aura environ un centaine de pancartes de disponible. Les premiers arrivés seront les premiers servis. C’est une façon de redistribuer aux membres les profits de la Boutique de la Meute(…)

Pour ceux qui désirent se procurer des vêtements aux couleurs de la Meute, nous venons de recevoir une grosse commande d’article de la Boutique. Ceux qui commanderont avant le 20 juin pourront recevoir leur commande avant le 1 juillet pour la manif. Toutes les commandes en suspend et les B/O sont partis vendredi passé et il nous reste beaucoup d’inventaire.

Sa tactique de vente n’a pas réussi. Même en solde, la haine n’a pas trouvé preneur.

Lors de la couverture médiatique, les médias anglophones et la plupart des médias francophones ont traité correctement La Meute comme un groupe Identitaire d’extrême-droite. Il y a bien eu les médias de l’empire Québécor qui ont donné une place disproportionné au Cheuf de la Meute en tentant de se légitimer auprès de la population. Nous aurions eu plusieurs questions. Mais, en voici une que personne du monde journalistique n’a posé. Voici le topo;

Q; En août 2017, sur les ondes d’Ici Radio-Canada, Brouillette affirme que; Après les événements de dimanche, La Meute dit avoir fait le plein de sympathisants. Ils ont maintenant tout près de 60 000 membres sur leur site Facebook. En janvier 2017, lors d’un entrevue avec Vice Média, il affirmait; Néanmoins, Maikan maintient que 43 000 est le nombre exact et qu’un grand nombre de volontaires ont vérifié minutieusement chaque profil Facebook. En ce qui a trait aux cartes de membre, il affirme que La Meute n’a pas les ressources pour bâtir un système pareil.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1051518/analyse-manifestation-quebec-la-meute-retombees-mediatiques-contre-manifestantshttps://www.vice.com/fr_ca/article/8qgjm4/les-illusions-et-desillusions-de-la-meute-le-plus-grand-groupe-dextreme-droite-au-quebec

COMBIEN DE MEMBRES RÉELLEMENT, AVEC MOINS DE 200 POUR CE MOMENT HISTORIQUE?

En fait, LA MEUTE ne compte qu’un peu plus de 300 membres selon nos informations. Ils sont sur une pente descendante. Le mouvement de l’extrême-droite est en pleine explosion au niveau des divers groupes. Mais, ils sont TOUJOURS DANGEREUX et ILS COMPTENT PRENDRE LEUR REVANCHE.

Pour les membres de la communauté journaliste, nous aimerions rappeler que ces extrémistes de droite qui réclament la liberté d’expression, ils réclament bien plus le droit à l’exclusion et à l’intolérance. Dans les derniers mois, dans la région de Montréal, des membres de ces groupes ont perturbé une session de formation sur l’extrême-droite tenue par l’Université Populaire de Montréal dans les locaux de la librairie Zone Libre. En mars, la Meute et les Soldats d’Odin ont envahi un colloque académique sur la droite identitaire. Ils ont ensuite intimidés les étudiants(es) dans la cafétéria du CEGEP Édouard-Montpetit à Longueuil. Nous ne voulons pas leur donner la liberté de poursuivre leur propagande et leurs actions d’intimidation.

Photos militantes, CBC, Facebook et twitter

NO PASARAN!

Groupe de recherche sur l’extrême-droite et ses allié(es)

DEMAIN; LA MANIFESTATION DU FPQ ET LA CAMPAGNE D’INTIMIDATION DE LA MEUTE

ALERTE- MOBILISATION 1er JUILLET 2018 MIDI À MONTREAL CONTRE L’EXTRÊME-DROITE (2)

Nous vous rappelons l’appel IMPORTANT de se mobiliser pour la manifestation du 1er juillet, DIMANCHE, à Midi pour faire barrage à l’extrême-droite et ses groupuscules.

Voici le lien pour manifestation de dimanche. La Place Valois est à proximité du métro Joliette 

https://www.facebook.com/events/177142336312921/

UNE MOBILISATION POPULAIRE CONTRE L’EXTRÊME-DROITE

Contrairement à ce que certains médias publient, il ne s’agit pas d’un rassemblement entre deux groupuscules. En fait, l’objectif est de mobiliser le plus grand nombre, de toutes les communautés, pour exprimer notre désir de bâtir des solidarités et d’opposer une fin de non-recevoir aux groupes de l’extrême-droite et les nazillons qui veulent provoquer et s’attaquer aux droits économiques et sociaux de tous et de toutes.  La population a démontré, dans le passé, son désir de vivre dans un climat libre de racisme et d’intolérance, comme en novembre dernier.

L’extrême-droite- un lourd passé de violence

Selon les dires des cheufs de la nébuleuse d’extrême-droite, ils ne sont pas violents. Ils ont passé des semaines à se réunir dans des brasseries (ie. on peut se rappeler des années 20) pour préparer leurs troupes pour leur marche.  Lors des événements récents, comme à Québec, l’été dernier, ils ont infiltré la manifestation contre le racisme pour provoquer des incidents. 

Un membre d‘ATALANTE a également tenté et réussi à provoquer un incident, avant de rejoindre les membres de La Meute coincés dans un garage souterrain (voici l’épisode) Du téléphone, au salut nazi, à l’affrontement et, ensuite à la jouissance du travail accompli!

 

Tout cela pour provoquer une confrontation.

Il y avait  un climat de tension et des incidents malheureux envers des médias ainsi que certains individus sont à déplorer. Ensuite, lors de la manifestation en septembre dernier, au poste frontalier de Lacolle des SA et autres, on a attaqué un journaliste sous les yeux des forces anti-émeute de la Sûreté du Québec;

Plus récemment, alors que l’extrême-droite a manifesté contre les migrants à Lacolle le 19 mai dernier, ces sbires ont tenté de faire passer la blogueuse d’extrême-droite Goldy comme une victime d’une attaque. En fait, elle cherchait La Meute et les SA qu’elle s’est retrouvée à filmer un rassemblement de personnes de la localité, opposés à la présence de l’extrême-droite, puis, à se tromper encore une fois, pour se retrouver à filmer des personnes contre le racisme. Ce vidéo a été diffusé dans les cercles extrémistes pour tenter d’identifier les personnes dont le seul crime est de s’opposer au racisme et à l’intolérance. Pourtant, au même moment, les membres de la Milice du III%, sous l’oeil bienveillant de la Meute et des SA ont agressé sauvagement une observatrice de leur regroupement pour ensuite diffuser sa photo et ses cartes d’identité sur les réseaux sociaux! Un membre de la Milice du III% se félicite- aucune arrestation!!!!

 

Encore une fois, silence médiatique sur cette sauvage agression de la part des nazillons. Pendant ce temps, le cheuf de La Meute donnait des entrevues pour dire Je suis présent pour dire que nous ne sommes pas là!!!

Certains membres de l’extrême-droite ont également participé à la fête des supréamcistes blancs et nazis à Charlottesville, au États-Unis l’été dernier. Un membre américain de cette bande de racistes extrémistes vient d’ailleurs de recevoir 30 accusations pour crimes haineux et meurtre après avoir foncé avec son auto dans les rangs d’une manifestation contre le racisme.

Une tradition d’attaques contre les minorités et les antifascistes

L’ex-grand dragon du KKK, Walkyrie, a travaillé au soutien et l’essor de manifestations racistes contre des immigrants d’origine somalienne dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve dans les années 90. Ils ont réussi à obliger la Ville de Montréal à relocaliser ces jeunes, pour la plupart, hors du quartier après 3 jours d’émeutes. Travaillant de concert avec ses amis boneheads (ie. terme identifiant les skinheads nazis) du Mouvement de la Résistance Aryenne (ARM), on  a vu des attaques régulières homophobes et lesbophobes dans le village gai de Montréal. Ici, certains de ces nazis le 25 août 1991 au Métro Papineau;


Cette fois, il y a eu une arrestation, avant le début des attaques dans le village gai de Montréal.

De plus, les groupes d’extrême-droite se disent ouverts et pas raciste! Voilà un de leur commentaire face aux musulmans;

UN AUTRE ÉVÉNEMENT IMPORTANT

En septembre 2014, l’extrême-droite identitaire a reçu Serge Ayoub, dit Batskin, pour une conférence à Montréal. Cela a galvanisé les troupes, entre autre, des Fédération des Québécois de Souche et des membres d’ATALANTE en développement. Il faut se rappeler un moment important de cette conférence, suivie d’une marche de provocation dans les rues de Montréal.

Cette rencontre avec le nazillon français Ayoub s’est tenue 3 mois après que son organisation ait été dissoute par le Conseil d’État en France en juin 2014. Ses groupes, la 3ème Voie et les Jeunesse Nationaliste Révolutionnaire (JNR) ont été déclaré milices violentes et le gouvernement français a révoqué leur statut.

Le groupe a perpétré de nombreuses attaques violentes contre des groupes minoritaires, des membres de la communauté LGBTQ et des antifascistes en France. Le 5 juin 2013, les milices du JNR d’Ayoub ont battu sauvagement et tué CLÉMENT MERIC. Clément était un jeune militant antifasciste en France, actif dans le mouvement étudiant, d’ACT-UP et des mouvements de soutien aux immigrants. Ils l’ont battu à mort. Un an après ce meurtre sauvage, 3 mois après que l’État français décide de la dissolution de cette milice fasciste, les extrémistes québécois l’invitent et organise une véritable tournée de triomphe.

Images de récentes manifestations en France en mémoire de Clément Méric.

 

Plusieurs de ces personnes sont actifs au sein d’ATALANTE et autres groupuscules de l’extrême-droite au Québec.

Plusieurs manifestations se tiennent, à travers le monde, pour commémorer la mémoire de Clément Méric. Nous devons faire nôtre ce devoir de mémoire et se mobiliser Dimanche le 1er juillet 2018 à Montréal.

L’importance de la mobilisation du 1er juillet;

Avec le développement massif d’appui aux migrants et aux politiques de Trump, plus de 600 manifestations se tiennent aujourd’hui aux États-Unis et dans 5 villes canadiennes. Avec le développement d’une caravane, tout au long du week-end, pour sensibiliser la population au sort des migrants dans les régions frontalières du Québec-États-Unis, nous devons porter notre message d’unité face à ces extrémistes de la droite identitaire et les fascistes qui veulent prendre la rue.

Ils ne sont PAS LE PEUPLE, comme le réclame le cheuf de La Meute. Ils veulent tenter de s’unifier et utiliser les médias pour faire avancer leur cause nauséabonde.

Les médias ne doivent pas tomber dans le piège de l’extrême-droite. Ce ne sont pas des citoyens ordinaires, mais les militants(es) de l’intolérance, des préjugés et du racisme. Face aux événements d’intimidation des journalistes de VICE media à Montréal par le commando d’ATALANTE, pour plusieurs groupes d’extrême-droite, ‘les journalistes manquent de sens de l’humour’!!!!

Nous aimerions entendre les commentaires de ces extrémistes face au récent message d’un de leur guru de l’ALT-Right américaine, Milo Yiannopoulos, ‘j’ai hâte que des milices paramilitaires tue des journalistes à vue’ (propos tenu le 26 juin 2018 à un journaliste du New York Observer). Cela était 2 jours avant la tuerie de journalistes dans la salle de rédaction du Capital Gazette au Maryland. Propos qu’il a maintenu par la suite!!!!

Il importe, également que les Services de Police arrêtent, comme ils l’ont affirmé aujourd’hui, extrêmement neutre! Vous avez, entre autre, 7 suspects de l’invasion des locaux de Vice Média toujours au large. On se demande encore comment Ralf Stomper peut festoyer avec ses Kamarades d’Atalante alors qu’il fait face à 4 accusations criminelles!

 

 

 

NO PASARAN!

Groupe de recherche sur l’extrême-droite et ses allié(es)

Photos militantes, Facebook, Libe

ALERTE- DIMANCHE,1er JUILLET 2018- MOBILISATION CONTRE L’EXTRÊME-DROITE À MONTRÉAL

Dimanche, le 1er juillet 2018, les divers membres de la nébuleuse brune de l’extrême-droite vont tenter de prendre la rue. Face aux plans des divers groupes, une large coalition citoyenne a lancé un appel à manifester pour exprimer l’opposition aux discours racistes et haineux dans les rues de Montréal. Cela est un appel URGENT et important. Il importe de se mobiliser le plus largement possible pour faire barrage aux groupes identitaires, islamophobes et certains ouvertement fascistes qui organisent 2 manifestations en cette importante journée.

 

Voici la version anglaise de l’appel à la mobilisation populaire contre l’extrême-droite

LA MEUTE, STORM ALLIANCE, ID, LES SOLDATS D’ODIN, ATALANTE ET MÊME LE FPQ DÉBARQUENT

Le cheuf de la Meute appelle à une marche de nature OLYMPIQUE, sous prétexte de lutter contre ce qu’il appelle l’immigration illégale. Un vidéo produit par le groupe d’extrême-droite Storm Alliance (SA) est diffusé sur les réseaux sociaux depuis plus de 3 semaines. Le titre de ce montage est éloquent; LE QUÉBEC  PREND D’ASSAUT MONTRÉAL!

Dans le montage, La Meute et les SA parlent de la défense de la société occidentale en péril. On nous montre les alliés de ces extrémistes. On parle de l’exemple de Tommy Robinson en Grande-Bretagne, un extrémiste d’extrême-droite avec un lourd passé criminel et fondateur de l‘English Defence League et de PEGIDA UK, présentement incarcéré et soutenu par la faschosphère partout dans le monde. On donne l’exemple de l’AFD, extrême-droite allemande, de Viktor Orban, au pouvoir en Hongrie avec le PIDESZ et soutenu par les néo-fascistes du Jobbik au Parlement, du Parti Droit et Justice au pouvoir en Pologne et particulièrement anti-femmes, anti-minorités et couvrant l’antisémitisme dans ses propos, de la Ligue du Nord, et du Ministre de l’intérieur Italien qui s’attaque aux minorités et qui veut déporter 500,000 migrants. On termine avec l’idole de la Meute, Donald Trump, en soulignant ses politiques discriminatoires envers les migrants. Bref, avec de tels amis, on comprend mieux l’agenda de ces groupuscules.

Ils ont invité ID (ie. Indepedance Day) à se joindre à eux. Ce groupe comprend, entre autre, l’ancien grand dragon de l’Empire Invisible du KKK. Ce même Walkyrie qui a eu des penchants de jouer au baseball avec les personnes handicapées dans sa jeunesse, d’avoir tiré des coups de feu de son balcon lors d’une soirée bien arrosée et qui avait été arrêté dans les années 90 dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve avec son second et 39 bonehads néo-nazis avec des cocktails molotov. Il y a également les membres des Soldats d’Odin, d’ATALANTE qui sont attendus sur place. Bref, une véritable congestion de la nébuleuse d’extrême-droite en un seul endroit.

Le cheuf de la Meute veut manifester contre les politiques de l’administration Plante à Montréal. Comme il le décrit, lui-même,

Le 1 juillet, la Meute, Storm Alliance et Indépendance Day vont perpétuer un mouvement international, la promotion du nationalisme. Les nationalistes sont des individus qui placent la nation au-dessus de tout dans leur manière de penser : ils mettent en valeur le sentiment d’appartenir à une culture, une langue, une religion commune, ou un patrimoine commun. La langue, la culture et le patrimoine, c’est ce qui a été transmis par nos ancêtres,

Pour une rare fois, le cheuf nous explique son combat Identitaire Blanc francophone et catholique. Outre les nombreuses menaces d’action sur les réseaux sociaux des divers groupes, ou encore l’éloge du tueur de masse Bissonnette par certains, on voit clairement que l’objectif de la manifestation est de regrouper l’extrême-droite et de provoquer la société;

Nous ne manifestons pas pour convaincre les gens du bien fonder de nos idées mais bien pour mobiliser les gens qui pensent déjà comme nous 

Il est à noter que les menaces de membres de La Meute sont même clairs quant aux actions envisagées;

 Non ils ne se feront pas taper je serai avec la Meute et nous sommes pacifiques ….. tout au plus nous aiderons la police a faire des arrestations citoyennes si nos manifestants sont attaques

Il faut noter que les membres d’ATALANTE seront présents. Le 18 juin 2018, son leader, Ralf Stomper a été arrêté pour sa virée d’intimidation dans les locaux de VICE à Montréal en mai dernier. Il est accusé  d’entrée par effraction, de méfait, d’intimidation et de harcèlement criminel. Selon le Journal de Montréal du 19 juin dernier, le Service de Police de Montréal recherche encore 7 autres suspects dans cette affaire. Nous verrons si les services de Police de la ville de Montréal profiteront de l’occasion pour faire des arrestations ciblées dans les rangs de l’extrême-droite en lien avec cette affaire. Ils ont l’habitude de le faire dans le cas de militants de gauche, on verra bien. On attend également des membres de la Milice du III%, qui devront peût-être à deux endroits en même temps. Avec le travail des DFSA et de l’escouade de sécurité de la Meute, ils devront se dédoubler pour faire partie de l’autre manifestation prévue à la même heure.

LE PSEUDO-FRONT PATRIOTIQUE DU QUÉBEC TIENT SA PROPRE MANIFESTATION

Le groupe qui se fait appeler le Front Patriotique du Québec (FPQ) organise une manifestation avec d’autres groupuscules de l’extrême-droite et du mouvement identitaire. Ce groupe, comme plusieurs autres, ont fait de l’appropriation culturelle d’une lutte réunissant  des personnes de toutes origines contre l’oppression et le colonialisme et pour un gouvernement responsable au XIXème siècle.

Cette manifestation partira du Carré St-Louis pour se rendre au Pied du Courant. La cohorte des organisateurs comprend le FPQ, le Carré Bleu ainsi que le Québec Libre en Action. Ce dernier groupe est formé d’anciens et de membres actuels des SA. Alors que le FPQ a dénoncé la manifestation de l’extrême-droite trop Canadian de Faith Goldy le mois dernier, les membres de ce QC libre en action y ont organisé un plein autobus!! De plus, même si plusieurs nostalgiques nationalistes des années 70 ne veulent pas souiller le drapeau des Patriotes de 1837-1839 avec la manifestation de La Meute et des SA, ils travaillent de concert avec eux. Le Cheuf du FPQ a déploré la division des deux manifestations. Il faut dire que lors de son  dernier happening le 20 mai dernier à Montréal, sur les 60 participants, les 2/3 étaient des membres des SA. On peut comprendre son insatisfaction! Il compte sur son bras armé. le Groupe de Sécurité Patriotique (GSP) pour assurer la bonne marche de ses troupes. Encore une fois, il y aura dédoublement des effectifs lors de cette journée. À noter que les membres du QC libre en action sont les petits soldats qui ont tenté d’intimider, à 7 contre 1, l’unique manifestant  anti-raciste qui leur a fait face devant les caméras dans la Zone Libre de détention lors du récent sommet du G7 à La Malbaie!!!

Ils ont quand même reçu l’appui des admirateurs de Marine LePen, qui trouvent que la Meute est un groupe fédéraliste!!! De plus, l’obscur mouvement Laicité Québec sera également de la partie.

L’UNITÉ CONTRE LA PROVOCATION DE L’EXTRÊME-DROITE

Ce dimanche, il faut se mobiliser pour faire barrage à l’extrême-droite. Cela nous interpelle tous et toutes. Nous ne pouvons laisser cette provocation sans une large mobilisation populaire pour montrer notre refus face à la haine, l’exclusion et les préjugés.

Face à cette mouvance, il est de notre responsabilité de se mobiliser. On attend la dénonciation des élu(es) municipaux, provinciaux et fédéraux face à cette provocation de l’extrême-droite. Ainsi, même une chroniqueuse du Journal de Montréal affirmait, en 2014, que

La secte d’aujourd’hui sera peut-être l’église de demain. Quand apparaissent dans les rues des affiches déclarant qu’une ville est «blanche» – que ce soit l’œuvre de 10, 50 ou de 5 000 personnes, on ne peut se fermer les yeux.  

Pour nous, il importe de soutenir cette importante mobilisation, DIMANCHE À MIDI Place Valois dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve de Montréal.

NO PASARAN!

Groupe de Recherche sur l’extrême-droite et ses allié(es)

NB Nous allons publier d’autres informations samedi et nous vous invitons à lire notre série de 3 articles de Novembre dernier sur l’extrême-droite au Québec.

29 JANVIER 2018- REFUSONS D’OUBLIER ET REFUSONS LA HAINE ET L’INTOLÉRANCE!

Cette année, cela fera maintenant un an que des membres de la communauté musulmane ont été tués et blessés au moment de la prière par un tireur, Alexandre Bissonnette. Son procès débute le 26 mars 2018.

Un acte sauvage de barbarie qui a fait 6 morts, de nombreux blessés, plus de 17 orphelins et une communauté ébranlée.

Face à cette attaque terroriste, la population québécoise et canadienne s’est mobilisée. Plusieurs vigiles et rassemblements ont eu lieu dans les jours qui ont suivi.  Dans les mois qui ont suivi, en fait, moins de 5 semaines après l’attentat de la Mosquée de Québec, nous avons eu une mobilisation islamophobe de divers groupes identitaires, racistes et d’extrême-droite partout au pays. Le 4 mars 2017, La Meute faisait sa première sortie du placard dans des rassemblements islamophobes au Québec, en coordination avec d’autres groupes dans plusieurs villes du Canada.

Mais, au même moment, nous avons eu une mobilisation populaire importante partout au Canada pour dénoncer le discours islamophobe et raciste.  Il nous apparaît important de rappeler ce contexte, trop souvent oublié.

Cette année, une mobilisation citoyenne se développe dans toutes les régions du Québec et du Canada pour dire NOUS REFUSONS D’OUBLIER.  Il y a un nombre incalculable de vigiles, rassemblements, assemblées et cérémonies pour nous rappeler cette tragédie et les victimes. En cette période, nous devons bâtir des ponts contre l’intolérance et les préjugés. Nous devons également réaffirmer notre soutien aux familles des disparus, à la communauté musulmane. Nous devons également affirmer haut et fort que nous rejetons l’intolérance et les préjugés, que nous ne laisserons pas le champ libre aux porteurs de messages haineux et discriminatoires dans notre société.

Nous vous invitons à participer à un ou à des nombreux événements qui se tiennent partout au pays, de Terre-Neuve en Colombie-Britannique, en passant par le Nunavut et le Yukon.

Voici une liste partielle des événements qui s’organisent au pays.

Halifax 

January 29: Remember January 29: Quebec City Mosque Massacre Commemoration organized by The Dalhousie University Muslim Students Association

Quebec City

January 26: Vivre ensemble avec nos différences organized by Info-radical, l’Ambassade du Canada en Algérie, and le Centre Culturel Islamique de Québec

January 29: Commémoration citoyenne de l’attentat du 29 janvier 2017 organized by le Centre Culturel Islamique de Québec

Montreal

January 28: 1 Year Anniversary Vigil for Quebec Mosque Shooting organized by the Canadian Muslim Alliance

January 28: Quebec Mosque Massacre Commemoration organized by the Canadian Muslim Forum

January 29: Un an après l’attentat du 29 janvier : Combattre l’islamophobie organized by Centre de recherche en immigration, ethnicité et citoyenneté de l’UQAM

January 29: Neighbourhood Rally Against Islamophobia

January 29: Commémoration Citoyenne de l’attentat de la Mosquée Québec organzied by Mayor Valere Plante and NCCM

Gatineau

January 29: Your Last Walk In The Mosque Screening organized by Dawanet & Outaouais Islamic Centre

Ottawa

January 28: Quebec City Mosque Shooting Interfaith Remembrance Service

January 29: Quebec Mosque Shooting Remembrance and Your Last Walk In The Mosque Screening at Ottawa City Hall organized by CAWI, Somali Women’s Circle, NCCM, & Dawanet

Toronto

January 27: We Won’t Forget the Quebec Mosque Shooting! Stop Hatred Now organized by SAFE: Solidarity Against Fascism Everywhere and the Toronto IWW General Defense Committee, & Local 28

January 28: Lighting Fires: Commemorating the Quebec Mosque Massacre

January 29: Remembering the Quebec Mosque Shooting at Nathan Phillips Square organized by NCCM & Councillor Neethan Shan

January 30: One Year Later: Islamophobia & the Quebec Mosque Shooting organized by the Muslim Students’ Association and the Multi-Faith Centre at the University of Toronto, with special support from Hart House

February 4: One Year After the Quebec Mosque Shooting by Noor Cultural Centre

Mississauga

January 25: Your Last Walk In The Mosque Screening in Mississauga, ON organized by Dawanet

Hamilton

January 29: Commemoration of the Quebec Mosque Massacre at Hamilton City Hall organized by NCCM

St. Catharines

January 27: Keeping the Flame: Niagara remembers the Quebec Mosque massacre organized by the Niagara Anti-Racism Coalition

Kitchener-Waterloo

January 28: Waterloo Region Commemorates Quebec Mosque Shooting organized by the Coalition of Muslim Women of KW

London

January 28: Your Last Walk in the Mosque Screening organized by Dawanet

Winnipeg

January 29: Quebec City Mosque Massacre Commemoration organized by the Islamic Social Services Association and NCCM

January 31: Your Last Walk in the Mosque Screening organized by Dawanet

Vancouver

January 27: Vigil to remember the Quebec Grand Mosque Massacre organized by the Coalition Against Bigotry

Montreal; événements dans divers quartiers

https://www.facebook.com/events/179299776136398/

Vancouver;

https://www.facebook.com/events/143204142933227/

Pour d’autres informations sur les événements au Canada;

https://www.nccm.ca/vigils-memorials-across-canada-for-victims-of-quebec-shooting/?utm_source=Media+Advisory+re+Jan+29+commemorations&utm_campaign=NCCM+CA+%26+MA+re+Jan+29+Commems&utm_medium=email

 

ALERTE- L’EXTRÊME-DROITE POURSUIT SA CAMPAGNE ISLAMOPHOBE AU CANADA- LA RIPOSTE S’ORGANISE À TORONTO LE 27 JANVIER 2018

MISE À JOUR 28 JANVIER 2018

La manifestation de PEGIDA a été un autre cinglant échec ce samedi au nord de la ville de Toronto. La mobilisation citoyenne a mis en déroute les islamophobes de PEGIDA mais aussi leurs amis de la Northern Guard, de la Milice du III%, ainsi que les Proudboys (ie. petits garçons orgueilleux) qui assuraient la sécurité! Le voile de la pseudo-neutralité de PEGIDA est encore une fois tombé. Les PB, la Northern Guard et la Milice du III% ainsi que les membres officiels de PEGIDA étaient 33 au total. Grâce aux groupes antifascistes de Toronto, plus d’une centaine de personnes ont complètement enterré les slogans des islamophobes.

Une partie de la riposte antifasciste au regroupement de l’extrême-droite de PEGIDA.

PEGIDA, avec les PB et la Northern Guard et la milice du III% en arrière-plan.

Les militants de l’âge d’or qui se présentent comme des PB pour la sécurité.

Pendant ce temps, plus de 300 personnes ont tenu un rassemblement devant l’hôtel-de-ville de Toronto, en mémoire des victimes de la tuerie de la mosquée de Québec. Une photo du début du rassemblement.

Il faut souligner que les forces mobilisées pour contrer l’extrême-droite dans le nord de la ville sont venus rejoindre le rassemblement au centre-ville après avoir mis en déroute l’extrême-droite. Il faut se rappeler qu’en ce 27 janvier, nous commémorons le 73ème anniversaire de la libération du camp de la mort d’Auschwitz, Journée Internationale de commémoration de la Shoah. L’organisation de la manifestation de PEGIDA et de l’extrême-droite était une gifle contre les victimes musulmanes mais également contre les victimes de la Shoah.

Maintenant, en ce qui concerne la manifestation de provocation de l’extrême-droite prévue le 29 janvier 2018 devant l’Assemblée Législative de l’Alberta, maintenant les PB ainsi que la Northern Guard et les North American Freedom Fighters(ie. affilié à la Canadian Combat Coalition et la Milice du III%) soutiennent ouvertement le regroupement islamophobe. Heureusement, une vaste coalition se mobilise pour commémorer les victimes de la tuerie de la Mosquée de Québec mais à 17h00 devant l’Assemblée Législative de l’Alberta.

Merci à nos amis d’ARC et à des photographes antiracistes locaux.

À l’aube des commémorations et vigiles en mémoire des victimes de la tuerie du Centre Islamique de Québec du 29 janvier 2017, l’extrême-droite continue sa croisade islamophobe. Alors que les divers groupuscules de la mouvance brunâtre continuent de s’abreuver de théories complotistes, certains groupes passent à l’action. Aucun respect pour les victimes, les familles de ceux tués de sang-froid au moment de la prière. Alors que des actions en souvenir et en respect aux victimes s’organisent partout au Canada, de Terre-Neuve à la Colombie-Britannique (Voir l’article suivant), l’extrême-droite organise deux manifestations islamophobes et organise une campagne islamophobe sur les réseaux sociaux le jour anniversaire de la tuerie de Québec.

TORONTO- LE 27 JANVIER 2018

Les islamophobes de PEGIDA organisent une manifestation contre « l’islamisme », samedi le 27 janvier 2018 au Square Mel Lastman, dans le nord de la ville de Toronto à midi.  Après leur déroute du 13 janvier dernier à London, en Ontario, ces islamophobes veulent « célébrer » le moment à leur façon. Ils avaient prévu se réunir devant l’hôtel-de-ville mais, une grande mobilisation populaire antiraciste est venu contrecarrer leurs plans. Lors de ce festival islamophobe, les membres des Proudboys (ie. les Petits garçons orgueilleux-notre traduction), ainsi que des membres de la Canadian Combat Coalition, le membre de La Meute locale ainsi que des membres de la Ligue de Défense de l’extrême-droite (ie.JDL) ont prévu participer. Les PB nous parle de l’expression de patriotisme, alors qu’il s’agit bien de l’intolérance et du mépris;

Proudboys Canada‏  At Mel Lastman Square in Toronto on Saturday there will be an anti-islamism rally at noon, if you feel like being patriotic and expressing your beliefs come on out

DISONS NON À LA HAINE ET À L’INTOLÉRANCE

Face à cette provocation de l’extrême-droite, une vaste coalition s’est mise en branle. Organisé par le Local 28 du Comité de défense générale de l’IWW Toronto et par SAFE ( Solidarity Against Fascism everywhere), plus d’une vingtaine d’organisations communautaires, politiques, étudiantes et de nombreux syndicats soutiennent cette mobilisation populaire. Le point de ralliement est le Nathan Phillips Square, devant l’hôtel-de-ville de Toronto, dès 11h00 am, Samedi le 27 janvier 2018. Sous le thème, NOUS REFUSONS D’OUBLIER!,METTONS FIN À LA HAINE, le rassemblement permettra d’entendre plusieurs organismes pour dénoncer la haine et l’intolérance, et sur la nécessité de bâtir un mur contre l’expression du racisme et des préjugés dans la ville. Cette vaste mobilisation citoyenne a mis en déroute les islamophobes de PEGIDA et ses amis qui se sont rapidement chercher un endroit plus isolé pour exprimer leur discours de haine. Il est important de se mobiliser pour contrer l’expression de l’extrême-droite mais aussi se rappeler la mémoire de ceux qui sont morts sous les balles en priant dans une mosquée l’an dernier à Québec.

https://www.facebook.com/events/2002484709992025/

ALBERTA-LE 29 JANVIER 2018

Lundi, le 29 janvier 2018, les islamophobes et racistes veulent organiser une manifestation contre la motion M-103 dénonçant l’islamophobie et adoptée par le Parlement Canadien!  Le comité organisateur se présente comme la Coalition des Citoyens de l’Alberta et la Coalition Canadienne pour un Gouvernement Responsable(!!!). En fait, il s’agit du plan d’Arthur Pawlowski de la Street Church de Calgary et de ses amis des divers groupuscules islamophobes de l’Alberta. C’est le même groupe qui avait organisé des manifestations homophobes et transphobes dans les rues de Calgary en août dernier (https://gredacanada.wordpress.com/2017/08/04/alerte-lextreme-droite-se-mobilise-contre-la-communaute-lgbtq-a-calgary/

Il s’agit d’un acte de négation de la tuerie de la Mosquée de Québec. Ils organisent une manifestation dès 11h00 am devant l’Assemblée Législative de l’Alberta, qui ne siège pas avant un mois, le jour même anniversaire de la tuerie de Québec.  Cela est une provocation qui doit être vigoureusement dénoncée. On se rend bien compte de la nature de ces militants islamophobes et du mépris qu’ils entretiennent envers les communautés arabo-musulmanes et de l’ensemble de la population.

UNE CAMPAGNE CONTRE LES COMMUNAUTÉS ARABO-MUSULMANES

Les réseaux islamophobes, de l’extrême-droite tentent d’organiser une journée contre la « pseudo-islamophobie », le 29 janvier 2018 sur les réseaux sociaux. Ils invitent leurs membres à faire une campagne massive de messages affirmant que les actes haineux contre les communautés arabo-musulmanes ne sont que des leurres!

En fait, pour eux, la tuerie de la Mosquée de Québec est un vaste complot pour présenter le Québec et le Canada comme des régions racistes et intolérantes. Aucun respect pour les victimes. En fait, pour plusieurs d’entre eux, il s’agit de « fake news »!

Dans le cadre des commémorations des victimes de la tuerie, il serait important de diffuser le plus largement les chiffres sur la hausse importantes des actes haineux contre les communautés racisées au pays, particulièrement les communautés arabo-musulmanes. Il faut contrer cette campagne haineuse qui nous démontre bien la nature réelle de ces groupuscules qui se présentent comme de simples citoyens concernés alors que leur programme se résume à la diffusion de l’intolérance et des préjugés envers l’ensemble des groupes minoritaires au pays.

NO PASARAN!