Le Front Patriotique du Québec noie ses larmes du général

Après plus d’un mois de mobilisation, le Front Patriotique du Québec (FPQ) a noyé ses larmes devant la faible mobilisation de ses troupes identitaires pour le 50ème anniversaire du discours du général DeGaulle scandant  » Vive le Québec Libre » du balcon de l’hôtel-de-ville de Montréal, le 24 juillet 1967.

Le FPQ a lancé l’invitation pour 13h00 pour ainsi marquer son passage avant les célébrations officielles de la Société St-Jean-Baptiste et autres regroupements nationalistes. La faiblesse de leur mobilisation a bien marqué cette journée pluvieuse et on a vraiment senti que la fièvre nationaliste identitaire est plus grande que la ferveur des membres de ce groupuscule. Une triste journée pluvieuse pour les membres du Front Patriotique du Québec.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s