MISE À JOUR-LE NAVIRE DE LA HAINE CONTRE LES MIGRANTS EN EAUX TROUBLES

MISE À JOUR/UPDATE 8 AOÛT 2017;

Le navire de la haine C-Star a vainement tenté d’accoster au port de Zarzis en Tunisie pour se ravitailler. Les pêcheurs locaux ont organisé une manifestation dénonçant les Identitaires de Defend Europe;

 FATHI NASRI/AFP/Getty Images.

Selon le Maritime Herald du 8 août 2017, les autorités martimes de la Tunisie  ont ordonné aux autorités portuaires du pays de refuser l’accès au C-Star. Le navire tente se rendre au port de Sfax. Outre les autorités maritimes, l’Union Générale du Travail Tunisien (UGTT), la plus grande centrale syndicale du pays, a lancé un mot d’ordre de boycott de Défend Europe et demander à ses membres de refuser de ravitailler le navire de la haine.

L’extrême-droite dénonce la campagne de Hope Not Hate et parle d’une vaste conspiration internationale, financée en secret, par George Sorros. Ce mythe est répandu depuis de nombreuses années par l’extrême-droite pour dénoncer les mouvements des droits démocratiques et le mouvement antifasciste. Nous reproduisons le communiqué du collectif d’Afrique du Nord contre le navire de la haine 

 Après avoir été repoussé à Chypre et en Crète, leur bateau anti-migrants se rapproche actuellement de la Libye et de la Tunisie, mais c’est maintenant la rive sud de la Méditerranée qui se mobilise !

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF D’AFRIQUE DU NORD CONTRE LE NAVIRE RACISTE C-STAR : « NON À LA VENUE DU C-STAR SUR NOS CÔTES ET À SON OPÉRATION DE PROPAGANDE ! »

Le C-Star, un navire affrété par la campagne d’extrême-droite européenne Defend Europe, est parti de Djibouti le 7 juillet 2017 pour une croisade dans la Méditerranée. Les objectifs de ces organisations fascisantes ? Ramener les migrants vers les côtes libyennes, où nombre d’entre eux sont déjà détenus dans des conditions inhumaines, entraver les activités des ONG et les opérations de secours, soumettant ainsi les voyageurs à des risques majeurs, et bien entendu s’assurer une bruyante opération de communication.

Leur discours est pétri d’idéologie raciste et de délires paranoïaques, mal masqués derrière le paravent humanitaire consistant à prétendre sauver les migrants de la noyade : selon eux, il faudrait défendre l’Europe de « l’invasion », du « raz-de-marée de l’immigration massive », au moment où l’Europe s’enferme derrière ses murs, limite l’accès aux visas au moyen de procédures humiliantes, et n’accueille, ou plutôt ne tolère, qu’un nombre restreint de réfugiés sur son territoire… C’est avec des banderoles « Restez chez vous » qu’ils tentent de narguer ceux qui ne disposent pas de la même liberté de circulation qu’eux, ni des mêmes richesses et des mêmes ressources.

C’est pourquoi nous retournons le slogan de l’opération « Defend Europe » contre elle : qu’ils rentrent chez eux, ils ne sont pas les bienvenus ici ! Nous appelons tous les acteurs de la société civile, tous les responsables, tous les marins, les gardes-côtes, tous les travailleurs des ports, tous les capitaines de navires commerciaux, dans toute l’Afrique du Nord, à s’opposer à ce navire, à s’opposer à son amarrage dans l’un de nos ports, à l’empêcher de pénétrer dans nos eaux territoriales et à refuser de traiter ou de communiquer avec son équipage. Le navire s’approche dangereusement des côtes libyennes et tunisiennes. En Egypte, à Chypre, en Grèce ou encore en Sicile, des groupes et des citoyens anti-racistes ont déjà mis en déroute les tentatives d’amarrage du C-Star et ont ridiculisé sa propagande. Faisons de même ici !

« Defend Europe », go home !

Collectif d’Afrique du Nord contre le navire raciste C-star, 4 août 2017.

MISE À JOUR/UPDATE 2 AOÛT 2017;

Le Navire de la haine continue de se promener en Méditerranée. L’opposition des divers groupes antifascistes et des organismes de défense des droits s’est manifesté. En Sicile, le 29 juillet, une flottille anti-raciste a pris la mer pour démontrer que l’extrême-droite n’est pas la bienvenue.

 

Le navire des Identitaires a fait demi-tour et retourner près des côtes Chypre, sous contrôle du gouvernement turc. Les identitaires ont loué une embarcation pour se rendre sur le navire, évitant ainsi les manifestations tenues en Sicile.

On peut y voir Sellner, leader autrichien et Fiato, du groupe Identitaire italien faisant un salut qui confirme la véritable nature de cette mouvance extrémiste. Pourtant, malgré ces aventures maritimes, le C-Star est toujours en quête d’un port d’attache. Le navire s’est approché des côtes de la Crète, en catimini. Déjà, des membres du Parlement grec ainsi que des associations de défense des droits des personnes et des groupes antifascistes ont développé une mobilisation pour empêcher le navire d’accoster sur l’île. Une autre victoire- le navire de la haine a repris la mer en direction des côtes libyennes.

Les organisations suivent la trace du navire. Selon le dossier produit par Hope Not Hate, ils auraient des membres armés sur le navire. La Canadienne Southern ne serait pas du nombre. Elle se consacre, avec plusieurs de ses amis, à tenter de restaurer une source de financement pour cette campagne de terreur sur les eaux de la Méditerranée.

http://hopenothate.org.uk/wp-content/uploads/2017/07/Defend-Europe-Briefing_210717.pdfhttps:

//sites.google.com/view/defunddefendeurope/accueilhttp:

//www.ozy.com/fast-forward/the-europeans-trying-to-make-fascism-cool-again-and-failing/79937

 

MISE À JOUR/UPDATE 28 JUILLET 2017;

Dans un étrange développement, les autorités turques de la partie turque de l’île de Chypre ont libéré ce matin, le Commandant, son second et 7 membres de l’équipage du navire Identitaire.Le sinistre propriétaire suédois, Tomas Egerstrom, est également relâché et file, quant à lui, vers l’aéroport de Nicosie-Ercan sous escorte policière !
Le navire, sous protection policière, a repris la mer sans la présence des Identitaires qui eux n’ont pas réussi à déjouer la vigilance des antifascistes locaux. Le gouvernement turc d’Erdogan semble vouloir se laver les mains de cette patate chaude. Comme le souligne un militant antifasciste grec, les Identitaires auront, au moins, permis à 5 nouveaux réfugiés de faire une demande d’asile. Ils ont, pour l’instant, un permis de séjour sur l’île.

Selon les Identitaires, le navire reprend la route vers la Sicile. Le seul problème avec ce scénario est que le maire de la ville de Catane, en Sicile, a justement demandé aux autorités portuaires de refuser au C-STAR d’aborder au port. Encore plus difficile pour ces chasseurs d’ONG et de migrants en haute mer, le fait d’avoir accoster sur la partie turque de l’île de Chypre rend impossible l’accès aux ports de la Grèce et de la Crète. Cela est une politique de la Grèce dans le contentieux avec la Turquie sur l’appartenance nationale de l’île de Chypre. On parle maintenant de la Tunisie. Bref, les Identitaires tournent en rond et continuent d’augmenter à la pollution en Méditerranée.

Voir ou entendre l’entrevue avec un recherchiste de la revue Hope Not Hate sur les ondes de la CBC diffusée le 27 juillet 2017;

http://www.cbc.ca/radio/asithappens/as-it-happens-thursday-edition-1.4224329/why-the-defend-europe-anti-migrant-ship-was-briefly-detained-in-cyprus-1.4224732

Mise à jour/Update 27 juillet 2017;

Le capitaine et son second sont toujours en prison. On peut les voir, ici,à leur sortie du Tribunal après  leur comparution;

De plus, Génération Identitaire affirme que les membres d’équipage, qui ont fui le navire, était des étudiants-marins. Sur les 20 personnes, 5 personnes d’origine Tamoul du Sri-Lanka ont demandé l’asile politique. On leur avait promis un passage pour l’Europe. Ainsi, l’extrême-droite Identitaire a facturé  10,000 euros par personne, pour une somme totale de 200,000 euros! C’est un des éléments que les juristes examinent pour loger des poursuites de trafic d’êtres humains contre le C-STAR et les Identitaires.

Le 26 juillet, les autorités chypriotes turques ont arraisonné le navire de l’extrême-droite Identitaire, le C-STAR. ( voir notre article du 16 juillet- le navire de la haine contre les migrants et la filière canadienne) Le navire flotte sous pavillon de la Mongolie(!!!). Le Capitaine a déclaré aux autorités « être un navire de l’Union Européenne » pour sauver les réfugiés en mer.  Sur la base des dossiers développés par les ONG, dont la revue Hope Not Hate, les autorités ont vite compris la supercherie. Le Capitaine et son second ont été mis en état d’arrestation pour production de faux documents. L’équipage a fuit le bateau. Le propriétaire du navire, condamné pour fraude en Suède dans le passé, est arrivé à Chypre. Les Identitaires nient les informations.

Selon les informations transmises par le blogue de Yannis Youlountas, les membres de l’équipage, des Tamouls du Sri Lanka, ont dû payer pour être à bord du C-Star. Les conseils juridiques sur place ont affirmé que les marins ont fait une demande d’asile et que des actions judiciaires sont en préparation contre le C-Star, son propriétaire ainsi que la nébuleuse Identitaire Defend Europe pour trafic d’êtres humains.

Les Identitaires en eaux troubles, mais le danger persiste

Malgré les discours de défense de l’Europe, les Identitaires ont véritablement lancé une campagne de mise en danger la vie de personnes migrantes et/ou réfugiés ainsi que des membres d’ONG venant au secours des personnes en détresse en mer Méditerranée. Une personne soulignait que ce n’était rien de plus qu’un Pogrom en Haute Mer, un blogue existe à ce chapitre.

Comme le souligne Lauren Southern, la pseudo-journaliste canadienne qui est partie de l’expédition Identitaire,  » nous allons acheter de plus gros navires, plus d’embarcations ainsi que des filets pour briser les moteurs de plus petites embarcations près de la côte Libyenne« .

( notre traduction de Buzzfeed, 26 juillet 2017)

“We’re buying bigger boats, more boats, nets to potentially stop the motors if there are smaller boats going out to Libya and over the next few months we’re just going to be sending out more and more crews that I think will legitimately be able to stop these boats from going out, these NGOs,” she said

Pendant ce temps, le leader des Proudboys au Canada et « journaliste » pour THE REBEL, Gavin McInness a relancé la campagne d’appui financier au projet dans un récent tweet avec Lauren Southern,  le 21 juillet après que Patreon ait fermé le compte de Southern

Gavin McInnes‏Compte certifié Suivre Plus Gavin McInnes a retweeté Lauren Southern

The tech world hates that they help our movement.Gavin McInnes ajouté,

Lauren SouthernCompte certifié  Patreon just deleted my account.

05:59 – 21 juil. 2017

Alors que les Identitaires affirment ne pas être en lien avec des néo-nazis ou encore des suprémacistes blancs, on se rend compte que cela n’est que pure démagogie. Voici l’image d’ un message de soutien sur le site de Defend Europe, par un de leurs amis italiens, en date du 17 juillet dernier

Lauren Southern continue de se baigner dans les eaux brunâtres de la mer du mouvement Identitaire. Il importe de continuer de soutenir la lutte pour les droits démocratiques des personnes migrantes et/ou réfugié(es) ainsi que les ONG qui sont sur les premières lignes face à ces dangereuses entreprises. Ici, au Canada, comme on le voit, ce mouvement a des appuis dans la mouvance de l’extrême-droite, de la Fédération des Québécois de Souche à Paul Fromm en passant par les Proudboys.

Pour suivre l’évolution de cet important dossier, consulter la page de Hope Not Hate

http://hopenothate.org.uk/2017/07/26/exclusive-defend-europe-turmoil-crew-evacuated-ships-captain-arrested-northern-cyprus/

Il y a également le blogue de Yannis Youlountas qui est sur place actuellement;

http://blogyy.net/2017/07/26/defend-europe-cest-fini/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s