ALERTE- SAMEDI, 25 NOVEMBRE 2017- IMPORTANTE MOBILISATION CONTRE LE RACISME, L’EXTRÊME-DROITE ET LA HAINE À QUÉBEC

Samedi, le 25 novembre 2017, une importante mobilisation populaire et citoyenne contre le racisme, la haine, l’intolérance et de l’extrême-droite se tiendra dès 11h00 am devant le Parlement de la Ville de Québec. Plusieurs organisations de la droite, des identitaires en passant par l’extrême-droite veulent tenir une manifestation dans la ville au même moment.

La Meute, Storm Alliance (SA) et les autres…..

Depuis plus de deux mois, une des factions de La Meute ( celle à la fois OSBL et compagnie privée) et les SA de Storm Alliance planifient de tenir une manifestation. Au début, voilà la raison officielle de leur manifestation- contre la commission sur le racisme systémique.

Mais, le gouvernement libéral du Québec a annulé cette importante consultation, la même journée de l’adoption de la loi 62 sur la  » neutralité religieuse ». Alors, que faire? Ils ont simplement changé l’enrobage de ce ralliement provincial de l’extrême-droite. Alors,

Maintenant, une manifestation pour sortir les libéraux du Parlement! Plusieurs versions de l’affiche ont circulé,une d’elle parlait de la collaboration de la Sûreté du Québec pour la sécurité. Le Leader Maximus de la Meute, a expédié un courriel pour corriger cette erreur! Tout l’éventail, ou presque, de la mouvance brunâtre se mobilise. Identitaires, xénophobes, anti-taxes, citoyens souverains, patriotes, islamophobes, néo-fascistes, fédéralistes, nationalistes radicaux, Suprématistes blancs, bref la panoplie de l’extrême-droite et ses alliés naturels se donnent un rendez-vous à Québec. Certains sites proposent que même les militants pour un recours collectif contre Revenu Québec seront présents, mais à 11h00 am, comme le démontre l’affiche de leur site;

UNE MOBILISATION POPULAIRE ET CITOYENNE S’ORGANISE

Un comité d’organisation populaire s’est mis en branle pour organiser une mobilisation citoyenne pour dire Non au racisme et à l’intolérance. Plusieurs organisations, provenant de tous les horizons, unissent leurs forces pour démontrer que les rues de la ville de Québec doivent être libre de racisme et d’intolérance. Un rassemblement est prévu dès 11h00 am.

https://www.facebook.com/events/327052511094757/

Il y a également des contingents qui s’organisent dans la région de Montréal.

Pour connaître les coordonnées pour les autobus provenant de Montréal, veuillez consulter;

https://www.facebook.com/events/2004033486474693/

Une véritable mobilisation citoyenne la plus large possible

Le Comité organisateur a diffusé deux communiqués pour cette manifestation. En voici le contenu.

CO254 novembre, 12:49 ·

 La manifestation de ces groupes d’extrême-droite a pour objectif de dénoncer la consultation sur le racisme systémique organisée par le gouvernement Couillard. Fidèles à leurs détestables habitudes de pester contre l’immigration et de présenter les Québécois « de souche » comme une espèce menacée d’islamisation, Storm Alliance et La Meute se servent de cette mobilisation pour propager un discours xénophobe et consolider l’émergence d’une extrême- Uni.e.s contre le racisme

Déclaration du CO25 (Comité organisateur du 25 novembre)

Samedi le 25 novembre, Storm Alliance et La Meute se réunissent droite « bien de chez nous » où même les fascistes, les néo-nazis et les suprémacistes blancs sont les bienvenus tant qu’ils ne se font pas trop voir… et encore. Ne les laissons pas faire. Ne restons pas les bras croisés devant l’essor d’un mouvement qui tente de se donner une bonne image devant les caméras mais qui carbure au racisme, à l’islamophobie et aux théories du complot. Samedi le 25 novembre, rassemblons-nous pour démontrer à Storm Alliance et à La Meute qu’elles ne sont pas les bienvenues à Québec.
Dans la foulée des manifestations de Charlottesville et de Québec (20 août), plusieurs débats et polémiques ont éclaté sur les stratégies à adopter face à la montée de l’extrême-droite et du racisme. Le CO25 est d’avis que nous devons tous et toutes participer à des efforts collectifs et individuels nous amenant à tisser des liens plus solides avec les communautés minoritaires de même qu’avec les classes populaires et moyennes précarisées et frustrées par des décennies de néolibéralisme et d’austérité.
Or, nous sommes aussi d’avis que les groupes tolérant le racisme et les racistes dans leurs rangs, militant pour qu’on prive de droits des personnes sur la base de l’ethnie, la culture ou la religion et gravitant dans la même nébuleuse que des groupes connus pour leurs attaques – souvent à l’arme blanche – contre leurs opposants doivent rencontrer opposition et réprobation partout où ils y iront. Nous considérons que nous ne pouvons tolérer l’intolérance et appelons à la combattre lorsqu’elle tente de s’organiser politiquement, de prendre la forme d’un mouvement et de se déployer dans l’espace public. Nous considérons qu’il est du ressort de la population et des mouvements sociaux de faire barrage aux organisations racistes et à leurs membres. Et dans la mesure où une partie des chefs de Storm Alliance et de La Meute viennent de Québec, que des groupes comme Atalante et les Soldats d’Odin marchent régulièrement dans ses rues et qu’un horrible attentat contre la communauté musulmane y a eu lieu l’hiver dernier, nous croyons qu’il est grand temps que Québec, comme ville et comme communauté, se dresse contre cette montée de l’extrême-droite. Voilà pourquoi nous convions tous les gens de Québec et d’ailleurs de même que toutes les organisations interpellées par l’antiracisme et l’antifascisme à se rassembler le 25 novembre.
Ce rassemblement ne se veut en aucun cas un appui au gouvernement libéral de Philippe Couillard. Nos membres combattent ou ont combattu depuis des années les politiques néolibérales du Parti libéral et considèrent qu’il fait autant partie du problème que les organisations déjà mentionnées. Cette action se veut un pas de plus vers l’émergence d’une réplique populaire et sociale au discours des populistes réactionnaires ET au règne des élites corrompues.
Le 25 novembre, soyons uni.e.s contre le racisme!

Faisons savoir à Storm Alliance et à La Meute qu’elles ne sont pas les bienvenues à Québec!

À qui la ville? À tous ceux et celles prêts et prêtes à la partager!

CO25 (Comité organisateur du 25 novembre)
4 novembre, 2017

Suite à cette déclaration du 4 novembre dernier, le Comité organisateur a jugé bon de poser certaines questions à La Meute et aux SA de Storm Alliance, suite aux propos tenus par les deux dirigeants dans les médias sociaux et traditionnels. En voici le contenu exact;

Déclaration #2 du CO25

Cinq questions pour Storm Alliance/La Meute

Samedi le 25 novembre, Storm Alliance, La Meute et leurs alliés organisent une manifestation à Québec pour dénoncer la tenue éventuelle d’une commission sur le racisme systémique. Quelques leaders de l’extrême-droite québécoise, dont Dave Tregget, chef de Storm Alliance, ont récemment pris la parole pour clarifier certaines choses et mobiliser leurs troupes. Or, rien ne semble encore très clair dans cette histoire. Nous souhaitons donc les interpeller avec ces cinq questions :

1-Vous affirmez que la liberté d’expression est menacée mais vous demandez à vos membres de marcher en silence? Vous voulez que Storm Alliance parle mais que ses membres ferment leur gueule? Vous avez peur de ce qu’ils vont dire devant les caméras?

2-Si Dave Tregget tient autant à ce qu’il n’y ait pas de violence entre la gauche et ses « stormers » le 25 novembre, pourquoi a-t-il partagé sur sa page Facebook une douteuse photo le montrant déguisé en « chasseur d’antifas » muni d’un bâton de baseball il y a à peine trois semaines dans le cadre de l’Halloween? Second degré à la Guy Nantel?

3-Shawn Beauvais MacDonald, néonazi ayant participé à la manifestation raciste de Charlottesville, sera-t-il présent à votre manifestation dans la mesure où il se pointe à la plupart de vos événements?

4-Si être « contre l’islam et les musulmans » n’est pas raciste parce que « l’islam n’est pas une race » ou une ethnie, considérez-vous que les antisémites et leurs amis amateurs de croix gammées ne sont pas racistes parce que le judaïsme n’est pas une « race »?

5- Le Canada et le Québec sont certainement plus accueillants et plus tolérants que plusieurs contrées dans le monde. Or, en quoi cette tolérance fait-elle sorte que les groupes minoritaires ne subissent pas de racisme et que ce racisme ne doit pas être dénoncé?

Bref, nous attendons vos réponses…

21 novembre 2017
CO25 (Comité organisateur du 25 novembre)

Ces questions nous semblent parfaitement légitimes. Nous pouvons constater que les appels du comité d’organisation ne sont en rien en lien avec les mensonges véhiculés par les dirigeants de l’une des factions de La Meute et des SA de Storm Alliance. Il s’agit d’une réponse populaire face à la montée des groupes de l’extrême-droite. Il ne s’agit pas d’un débat des extrêmes, comme on veut le faire croire. Se tenir et s’opposer à l’extrême-droite et ses alliés est une responsabilité collective qui est la défense des droits démocratiques, économiques et sociaux. Il faut se mobiliser le plus largement possible et démontrer clairement que nous disons Non aux discours haineux et à l’intolérance.

No Pasaran!

Groupe de Recherche sur l’extrême-droite et ses allié(e)s/ GREDA

 

Ceci est le 1er volet de trois articles sur la manifestation du 25 novembre 2017. Les deux autres volets seront en ligne dans la journée du 24 novembre. Le dossier est volumineux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

ALERT-SATURDAY, NOVEMBER 25, 2017- OTTAWA RALLY AGAINST ISLAMOPHOBES AND RACISTS

On Saturday, November 25, 2017, the islamophobic Act for Canada is organizing a meeting with a screening of the film ‘Killing Europe« , with its director Michael Hansen at 1h00pm at the auditorium of the Ottawa Public Library- Main building in downtown Ottawa. The film is a propaganda tool used by various islamophobic and racist organizations to promote their agenda. It is supporting their fight against the « others », from migrants to Muslims, in their so-called fight for Western Civilization.

The movie features a series of interviews with  Danish islamophobe, Lars Hedegaard, former leader of the Far-Right Alternative for Germany (AFD), Frauke Petry, eugenic supporter and leader of Migration Watch UK, David Coleman and the infamous Paul Watson, leader of Liberty GB and PEGIDA UK, and former leader of the British Freedom Party, a split from the Far-right British National Party (BNP) and a close associate with the Far-right English Defence League(EDL). 

Both Watson and Hedegaard were guest speakers earlier this year of a meeting by the Far-right Jewish Defence League (JDL) in Toronto, while Watson had seen his meeting in Montreal moved to a living room after a rapid community demonstration staged by antiracists at his proposed venue.

The movie is also promoted on the vicious Islamophobic site Gates of Vienna, one of the main platform for various racist and Islamophobic organizations around the world. It will gather local islamophobes, racists and even some elements of local Far-right organizations.

A STRONG COMMUNITY RESPONSE

Ottawa Against Fascism calls for a demonstration this Saturday, at 1h00pm in front of the Auditorium of the Ottawa Public Library-Main.  The demonstration has received the support from the Council of Canadians, Solidarity Ottawa, Sanctuary Ottawa and the Ottawa CUPE District Council among others. 

This is an important event to demonstrate a strong and united community to oppose scapegoating of minorities, the anti-Muslims agenda and the Far-right. The Ottawa Public Library should not continue to provide facilities for the propaganda of Islamophobes and Far-right activists.

For all contacts for the event organized by Ottawa Against Fascism, here is the link;

https://fr-ca.facebook.com/events/100923497355972/

 

ALERT-SATURDAY,NOVEMBER 25, 2017- LONDON, ONTARIO- STAND UP AGAINST HATE AND PEGIDA RALLY

On Saturday, November 25, 2017, the London-chapter of PEGIDA is staging a demonstration, once again, at City Hall in London, Ontario. The local chapter is calling on islamophobes and racists from the area to gather at 11h00am against  » islamism in Canada ». We must remember that their so-called march has always attracted local far-right and racists activists, from the Proudboys to the III% Militia . We are not sure they will get much support this saturday.

The local community is organizing a demonstration to stand up to hate  and the messages of PEGIDA and its supporters. The People for Peace London are calling for a rally against hate and for diversity at 10h00 am at City Hall in London, Ontario on Saturday, November 25.

Here is the statement posted by the People for Peace London;

People for Peace London is once again calling on all people in London to stand up for Diversity and Inclusion in our community and to speak out against messages of hate. We will gather near the steps of City Hall, where the hate groups intend to gather, and will once again demonstrate that LOVE IS STRONGER THAN HATE! People for Peace promotes and encourages non violent direct action and celebrates the diversity of our community. Please tell your friends, co workers and neighbours, and join us in sending a strong message that HATE SPEECH IS NOT TOLERATED IN LONDON.

We encourage local residents to support the initiative of People for Peace London and send a strong message against hate and bigotry in the City of London, Ontario, THIS SATURDAY. Here is the link to the event;

https://www.facebook.com/events/355848694880623/

 

PLUSIEURS MILLIERS DE PERSONNES CONTRE LA HAINE ET LE RACISME DANS LES RUES DE MONTRÉAL LE 12 NOVEMBRE 2017

MISE À JOUR

Voici quelques photos supplémentaires sur la marche de cet après-midi, montrant la diversité  et l’unité dans la cause commune contre la haine, le racisme et l’extrême-droite

ET MAINTENANT ON SE DONNE UN RENDEZ-VOUS LE 25 NOVEMBRE À QUÉBEC POUR UNE MANIFESTATION POUR DÉNONCER LA MEUTE, STORM ALLIANCE ET L’EXTRÊME-DROITE;

 

Fort de l’appui de plus de 160 organismes de la société civile, plusieurs milliers de personnes ont marché contre la haine et le racisme au centre-ville de Montréal, le 12 novembre 2017. La marche a réuni des membres provenant de groupes de femmes, de groupes antifascistes et antiracistes, de groupes communautaires, de groupes minoritaires, des associations étudiantes et certains syndicats. Ils ont manifesté pour démontrer l’unité citoyenne contre la haine, le racisme et les groupes d’extrême-droite. Malgré les tentatives de provocations de ténors de l’extrême-droite et des alliés, la marche a réuni des familles dans une ambiance militante et festive.

Les slogans et bannières venaient de tous les horizons de la société civile.

Ceci est un premier jalon pour développer un vaste mouvement populaire contre la haine et le racisme à Montréal comme dans le reste de la province de Québec

MISE À JOUR À VENIR

Crédits photographes indépendants

SEVERAL THOUSANDS MARCHED AGAINST HATE AND RACISM ON THE STREETS OF MONTRÉAL ON NOVEMBER 12, 2017

UPDATE ON THE DEMONSTRATION

Here a few new photos of the demonstration held this afternoon on the streets of Montréal;

We know give a new meeting point; NOVEMBER 25, 2017 IN QUEBEC CITY FOR A DEMONSTRATION AGAINST LA MEUTE, STORM ALLIANCE AND OTHER FAR-RIGHT GROUPS;

MORE TO COME IN THE COMING DAYS ABOUT THE EVENT IN QUEBEC CITY

 

Several thousands people took on the streets of downtown Montréal on November, 12, 2017 to denounce hate and racism and the Far-right. The demonstration united feminists, community organizations, antifascist and antiracist collectives, students, First Nations, member of visible minorities and some trade unions. They all joined together to say no to intolerance in our society. Despite efforts by the Far-right and some of its proponents, the march was a peaceful and family event.

 

The slogans came from all horizons, all united to Stand up against Hate and Racism.

This is an important step in the development of a large movement against Hate and Racism in Montréal and the rest of the Province of Québec.

MORE UPDATE LATER

Photos credits to independant photographers

RAPPEL IMPORTANT-MANIFESTATION DU 12 NOVEMBRE À 14H00 DIMANCHE À MONTREAL- CONTRE LA HAINE ET LE RACISME

UN RAPPEL IMPORTANT

Une importante mobilisation citoyenne contre la haine et le racisme se tiendra Dimanche, le 12 novembre 2017 dès 14h00 à Montréal. Le point de départ est le Parc Émilie-Gamelin, station de métro Berri-UQAM, au coin des rues Ste-Catherine et Berri.  Nous vous invitons à participer en grand nombre à cette marche populaire pour dire que le racisme et la haine n’ont pas de place dans notre communauté. C’est une occasion de démontrer le réseau citoyen contre les tentatives de l’extrême-droite de développer ses discours haineux, racistes et discriminatoires.

Cela est encore plus important avec la manifestation de l’extrême-droite en Pologne le 11 novembre. Nous avons également pris connaissance que l’Aut’Journal a ouvert ses pages aux théoriciens du complot véhiculé par les groupes de la droite Identitaire du MRQ et du PUN. On peut en effet, y lire, la chronique d’un certain Yves Claudé dans l’édition web du 10 novembre 2017, qui reprend les thèses du MRQ et du PUN; il faut dire que ce dernier publie régulièrement des photos et textes dénonçant les antiracistes sur les pages de divers groupes Identitaires au Québec ( voir article Apocalysme et extrême-droite-phase 3 le 12 novembre plus bas sur le blogue)

Le mouvement « antifa », criminalisé et s’orientant vers le terrorisme, agitant des fantasmes de lutte armée, représente actuellement au Québec, à la fois une rupture avec la démocratie, et un grave problème de sécurité publique, menaçant des entreprises, ainsi que l’intégrité physique de nombreux citoyens, progressistes, féministes, indépendantistes, autochtones, etc., mais aussi celle des professionnels des médias. Il doit donc se réorienter radicalement, pour être socialement et politiquement légitime.

C’est une attaque concertée contre le mouvement populaire, qui inclus plusieurs groupes progressistes, féministes, minoritaires et syndicaux, entre autres. L’Aut’journal avait déjà partagé ses pages avec des identitaires nationalistes et vu ses articles repris par le Mouvement de Libération Nationale du Québec (MLNQ) après le référendum de 1995. Claudé était le gourou de la Ligue de l’Arnaque Médiatique (LAM), groupe pseudo- antifasciste, qui est mort de sa belle mort suite à un reportage dévastateur sur les ondes de SRC- émission Le Point en 1993, qui soulevait les liaisons dangereuses de la direction de cette mascarade avec certains milieux ( voir Revue Commission-numéro 2-février1997).  Groupe dénoncé également par plusieurs organisations antifascistes, antiracistes du Canada, des États-Unis et de l’Europe. Et, également par  groupes communautaires et syndicaux ainsi que des individus progressistes en 1996 (Revue Commission- numéo 1- novembre 1996)

L’extrême-droite manifeste en Pologne et un mouvement pour la démocratie en Catalogne se développe

Le Samedi, 11 novembre, deux rassemblements aux visées diamétralement opposés ont déferlé en Europe.

POLOGNE

Profitant du Jour de l’indépendance de la Pologne, les néo-nazis, extrémistes de droite ainsi que plusieurs hooligans, ont organisé un rassemblement de près de 50,000 personnes dans les rues de Varsovie. Des membres de l’extrême-droite européenne, comme Tommy Robinson de la Grande-Bretagne, le leader de Force Nouvelle en Italie, Roberto Fiori, qui s’est sauvé de la justice italienne pendant 7 ans en Grande-Bretagne. Il était recherché pour l’attentat fasciste de la gare de Bologne en 1980 qui a fait 85 morts et plus de 200 blessés. Fiori était un membre du groupe néo-fasciste le Noyau de la Révolution Armée en Italie dont plusieurs membres ont été reconnus coupables de cet attentat fasciste. Fiori a échappé à justice et a repris la direction de Forces Nouvelles.  Des militants néo-fascistes de la Biélorussie, de la Slovaquie  et de plusieurs pays européens ont fait le voyage. Il y avait aussi des membres des néo-fascistes du bataillon  para-militaire ukrainien Azov, de même que les néo-fascistes du Jobbik en Hongrie, qui ont participé à la fiesta de la haine. Organisée par une coalition d’ultra-nationalistes et surtout par les militants d’extrême-droite polonais de l’ONR ( Jeunesse de la Grande Pologne), la manifestation a vite pris des allures de fête de la Pologne blanche, comme le souligne le correspondant de l’AFP;

Outre les classiques « Dieu, honneur et patrie » et « Gloire à nos héros », quelques slogans xénophobes ont été entendus : « La Pologne pure, la Pologne blanche », « Foutez le camp avec vos réfugiés » ou « A coups de marteau, à coups de faucille, battre la racaille rouge » – ce dernier compris à la fois comme anti-communiste et anti-russe.Un des orateurs animant le rassemblement a affirmé que « la culture chrétienne est supérieure à la culture islamique ».

Et, maintenant un montage parlant des réfugiés et de l’Islam comme un Cheval de Troie.

Comme le souligne des militants antifascistes, plusieurs personnes ne savaient pas qui était derrière cette marche, pseudo-patriotique pour fêter l’indépendance. Il y a eu une contre-manifestation citoyenne et antifasciste qui a bravement tenté de contrer le discours de l’extrême-droite européenne.

Il faut rappeler que le gouvernement Polonais de la droite radicale vient de lancer une campagne nataliste. Invitant la population à imiter le lapin, pour produire de nouveaux membres de la Grande Pologne et ainsi réduire l’importance démographique de l’immigration au pays. Voici l’image du début de la publicité du Ministère de la Santé;

CATALOGNE

Pour contre-balancer la fête de la haine en Pologne, on doit se réjouir de la vaste manifestation contre la répression politique et les droits démocratiques en Catalogne. Plus de 750,000 personnes ont marché dans les rues de Barcelone pour exiger la libération des prisonniers politiques et le retour aux droits démocratiques dans la région.Il ne s’agit pas de prendre position sur l’indépendance ou non de la Catalogne, mais de refuser les mesures anti-démocratiques prises par le gouvernement espagnol depuis le début octobre et du référendum